Nos croyances

Confession de Foi de l’Alliance des Eglises Chrétiennes et Missionnaires

1. Il y a de toute éternité un seul Dieu1 en trois personnes : le Père ; le Fils, le Saint-Esprit; 2 Il est parfait et infini à tous égards3. (1Deutéronome 6.4 ; 2Matthieu 28.19; 3Matthieu 5.48)

2.  Jésus-Christ est à la fois vrai Dieu et vrai homme4. Il a été conçu du Saint-Esprit et Il est né de la vierge Marie5. Il est mort en sacrifice sur la croix6, en se substituant Lui juste pour les injustes7. Tous ceux qui croient en Lui sont justifiés par son sang répandu8. Il est ressuscité des morts le troisième jour selon les Ecritures9. Il est notre souverain sacrificateur10, et comme tel Il siège maintenant à la droite de la Majesté divine. Il reviendra pour établir son royaume de justice et de paix11. (4Philippiens 2:6–11, 5Luc 1:34–38, 61 Pierre 3:18, 7Hébreux 2:9, 8Romains 5:9, 9Actes 2:23–24, 10Hébreux 8:1, 11Matthieu 26:64)

3.  Le Saint-Esprit est une personne divine12, envoyée pour demeurer dans le croyant, pour le guider, l’enseigner, lui donner de la puissance13 et pour convaincre le monde de péché, de justice et de jugement14. (12Jean 14:15–18, 13Jean 16:13, Actes 1:8, 14Jean 16:7–11)

4.  L’Ancien et le Nouveau Testament, sans erreur dans leur rédaction originelle, ont été inspirés verbalement par Dieu, et sont la révélation complète de sa volonté pour le salut des hommes. Ils constituent la divine et seule règle du chrétien en matière de foi et de vie15 (152 Pierre 1:20–21, 2 Timothée 3:15–16)

5.  L’homme fut originellement créé à l’image et à la ressemblance de Dieu16. Sa désobéissance entraîna sa chute, et il encourut ainsi la mort physique et spirituelle. Tous les hommes naissent avec une nature pécheresse17, sont séparés de la vie de Dieu et ne peuvent être sauvés que par l’œuvre expiatoire du Seigneur Jésus18. Le sort des impénitents et des incroyants est une existence consciente dans un éternel tourment19; celui du croyant une joie et une félicité éternelles20. (16Genèse 1:27, 17Romains 3:23,18, 1 Corinthiens15:20–23, 19Apocalypse 21:8, 20Apocalypse 21:1–4)

6.  Le salut est offert gratuitement par Jésus-Christ à tous les hommes. Ceux qui se repentent et qui croient en Lui naissent de nouveau par le Saint-Esprit ; ils reçoivent le don de la vie éternelle et deviennent les enfants de Dieu21. (21Tite 3:4–7)

7.  Dieu veut que chaque croyant soit rempli du Saint-Esprit, entièrement sanctifié (esprit, âme et corps) 22, séparé du péché et du monde, totalement consacré à la volonté de Dieu, recevant ainsi la puissance nécessaire pour une vie sainte et un service efficace23. Cette prise de conscience de la nécessité de la sanctification, en général distincte de la conversion, confirme une croissance normale et permet un développement progressif24. (221 Thessaloniciens 5:23, 23Actes 1:8, 24Romains 6:1–14)

8.  L’œuvre rédemptrice du Seigneur Jésus-Christ inclut la guérison de notre corps, laquelle ne sera complète qu’à la résurrection25. La prière pour les malades et l’onction d’huile, prescrites dans l’Ecriture, demeurent des privilèges pour l’Eglise d’aujourd’hui 26. (25Matthieu 8:16–17, 26Jacques 5:13–16)

9.  L’Eglise comprend tous ceux qui croient au Seigneur Jésus-Christ, sont rachetés par son sang et sont nés du Saint-Esprit. Christ est la tête du corps, l’Eglise27, à qui le Seigneur a donné l’ordre d’aller par tout dans le monde, prêchant l’Evangile à toutes les nations28; L’Eglise locale est un groupe de croyants en Christ qui se réunissent pour adorer Dieu, par la prière, la communion fraternelle, la proclamation de l’Evangile et l’observation des ordonnances du Seigneur, à savoir le baptême et la Sainte Cène29. (27Ephésiens 1:22–23, 28Matthieu 28:19–20, 29Actes 2:41–47)

10. Il y aura une résurrection corporelle pour les justes et les injustes : pour les premiers, une résurrection pour la vie éternelle30; pour les seconds, une résurrection pour le jugement31. (301 Corinthiens 15:20–23, 31Jean 5:28–29)

11. Le retour du Seigneur Jésus-Christ est proche et sera personnel, visible et glorieux32 Il précédera le millénium33. C’est une vérité vitale qui constitue un stimulant pour une vie sainte et un service fidèle, en même temps que l’espérance bénie du croyant34. (32 Hébreux 10:37, 33Luc 21:27, 34Tite 2:11–14)